41 Rue Borie - 33300 Bordeaux

Dr Grangé

Cabinet de Microgreffe Capillaire à Bordeaux

09/02/2015

LE TOFACITINIB (XELJANZ*)UN ESPOIR DE TRAITEMENT DE LA CALVITIE?

L'EXPERIENCE EN QUESTION:

Des chercheurs de l'université Yale sont parvenus à faire repousser l'intégralité de la chevelure d'une personne . En huit mois de traitement, le patient s'est ainsi retrouvé avec une véritable tignasse (voir photos ci-dessous). Les résultats de leur expérience ont été publiés le mercredi 18 juin dans le Journal of Investigative Dermatology.

Le patient qui s'est prêté à l'expérience était  atteint d'alopécie universalis (dite pelade universelle), une maladie auto-immune qui se caractérise par la perte complète des cheveux, des sourcils, des cils et de tous les poils du corps. Il présentait également des plaques de psoriasis sur le crâne qui semblait plus ou moins épargnées par la pelade.Les chercheurs ont alors eu l'idée d'administrer à leur patient un traitement appelé citrate de tofacitinib dont l'efficacité a été prouvée dans le psoriasis et dans une autre maladie auto-immune : la polyarthrite rhumatoïde.

En inhibant l’attaque du système immunitaire notamment sur les folicules pileux – petites poches d’épiderme où le poil prend racine –, le tofacitinib est apparu comme un traitement prometteur pour stimuler la repousse des cheveux. 

Les résultats correspondent exactement à ce que nous attendions"", se félicite le Dr Brett A. King,professeur assistant en dermatologie à l'université Yale.

Ces quatre images montrent la tête du patient a) avant tout traitement b) après deux mois de traitement, c) cinq mois après le traitement. Huit mois après (d), le patient a récupéré tous ses cheveux ainsi que sa pilosité. (©Yale University)

Le patient a ainsi reçu 10 mg de citrate de tofacitinib par jour pendant deux mois. Puis 20 mg par jour pendant trois mois. ""À la fin de l'expérience, ses cheveux ont complètement repoussé mais aussi ses cils, sourcils et tous ses poils"", explique Brittany G.Craiglow, l'un des médecins participant à l'expérience.

Dans la foulée de cette expérience réussie, les chercheurs ont demandé l'autorisation pour mener un essai clinique sur une crème à base de tofacitinib.

Source : Killing Two Birds with One Stone: Oral Tofacitinib Reverses Alopecia Universalis in a Patient with Plaque Psoriasis. B.A. King et coll. Journal of Investigative Dermatology

 

DISCUSSION:

    La forme d'alopecie traitée ici n'est pas l'alopecie andro-génétique universellement répandue chez l'homme ,ni l'alopecie féminine habituellement post ménopausique liées à l'hérédité et à l'âge.

     En fait il s'agit ici d'une alopecie chez un homme jeune dont le mécanisme est auto-immun(attaque des follicules pileux par ses propres anticorps).Alopecie dite areata lorsque localisée et universalis lorsqu'elle est complète de tout le corps.

     Donc ,ce traitement ne devrait ,a priori,n'être pas applicable à la calvitie commune due au vieillissement ,sauf à demontrer que cette dernière obeîsse à un mécanisme auto-immun chronique,hypothèse qui doit être envisagée:

     La calvitie ordinaire pourrait-elle être due à une inhibition et/ou destruction des follicules pileux sains par l'appareil immunitaire ? Pourquoi alors les cheveux de la partie supérieure du crâne seraient-ils plus concernés par le phénomène?

    Dans l'alopecie andro-génétique de vieillissement ,les follicules pileux des zones alopéciques seraient ils toujours présents et fonctionnels ou définitivement disparus?

   Ces dernières questions pourraient recevoir ,grace à des études plus poussées de ces médicaments,des réponses trés prométeuses et porteusesd'espoir pour nos patients.

         Patience donc.Rappelons ,pour refrainer les impatiences,que les molécules citées plus haut sont des produits thérapeutiques puissants ,utilisées comme anticancéreux parfois et aux effets indésirables redoutables.

         Leur coût enfin,lorsqu'ils seront disponibles en France ,devraient être exhorbitant.....

DR p.grangé.p

Top